20/07/2009

L'Etat pète plus haut que son cul!

Dans la série: "Réflexions idiotes"

 

L'Etat pète plus haut que son cul !

 


Suite à un très bon poste chez Michel qui veille sur l’actualité politique de notre pays en nous « l’éclairant » de très belle manière, j’ai émis le commentaire suivant qui finalement, me donne l’idée d’un poste.

 

En franc parler, on appelle ça :

"Peter plus haut que son cul" et "vivre au dessus de ses moyens"

"Peter plus haut que son cul": car, à les entendre, ils se prennent toujours pour les sauveurs de la Belgique, alors qu'en réalité, ils en sont les fossoyeurs.

"Vivre au dessus de ses moyens": car la réalité est que pour NOS sans abris, il n'y aura même pas de solution "digne d'un sans papier", des moyens il n'y en a plus aucuns.

Et moi, l'Idiot, je me demande si ces fameux vaccins contre la grippe mexicaine seront bien là pour l'automne, car ça aussi c'est une "tuile" pour un budget inexistant.

Prions aussi (Allah est grand) pour qu'au passage, nous ne chopperons pas aussi une grippe Afghane, Pakistanaise, Iranienne ou autre !

Appelons les, « les virus sans papiers », puisque ces gens semblent tellement malades.

Sur ce, Michel, bon rétablissement! ;-)

 

L’Idiot éclairé va donc développer ce commentaire

Mais pour éviter un poste trop long, je vais développer cela en plusieurs postes.

Il y a à mon sens trois sujets à débattre :

  • Péter plus haut que son cul.
  • Vivre au dessus de ses moyens.
  • Les virus sans papiers.

 

Péter plus haut que son cul

Voyons en d’abord la signification donnée sur le net

 

Agir prétentieusement.

Viser une situation ou un niveau social trop élevé pour ses compétences ou ses capacités.

Cette expression est attestée dès 1640.

Celui qui tenterait d'évacuer son trop-plein de gaz intestinaux par un endroit plus haut placé que l'orifice naturel et adapté tenterait bien quelque chose hors de sa portée.

Cette expression est une variante plus 'sèche' et forcément plus populaire (comme tout ce qui contient le mot cul) de "Péter plus haut qu'on a le derrière".

 

baleines

 

Bon, je sais, vous me direz, c’est assez vulgaire, mais comme l’Etat qui nous gouverne fait, depuis des années dans le vulgaire en ricanant sur les réels besoins du pays, permettez à l’Idiot d’être pour une fois « légèrement » vulgaire.

Alors, n’ayons pas peur de dire que nous vivons dans un pays où « l’Etat pète plus haut que son cul ».

Bon, je sais, l'État n'a pas plus de cul que la société n'a de "volonté collective". Mais comme nos chers politiciens se prennent pour le cerveau de la société, maintenons, par facilité, la fiction du cul de l'État.

En partant de l'idée que l'État est la bonté, la raison et la science incarnées, qu’il est censé apporter bien être et prospérité à son Peuple, il est tout à fait normal que nos chers politiciens nous tiennent des discours sur la mobilité, la qualité de l’enseignement, la création d’emploi, l’augmentation du pouvoir d’achat, les pensions revalorisée, le développement durable,….., et je pourrais encore continuer longtemps de la sorte, puisqu’il s’agit bien sur ici de la longue liste de promesse électorales non tenues depuis de nombreuses années.

 

u87

Mais, la réalité est toute autre, car depuis des années, le budget d’état s’amenuise.

Pendant que nos politiciens, bien que sachant la crise s’accentuer, n’ont fait que mentir sur la réalité de l’état du budget, de telle sorte, que jusqu’à fin 2008, ils nous ont fait croire que ce fameux budget a toujours été en équilibre, mais que d’un coup, …HOP, la crise mondiale a plongé le budget Belge dans le rouge, avec des banques, qui elles aussi étaient en bénéfice, et d’un coup se sont effondrées comme un château de carte.

 

1154401-1486300

 

Comme je l’ai exprimé dans une réflexion précédente, la Belgique aurait pu faire mourir de jalousie la Principauté de Monaco si elle avait été politiquement bien gérée.

Et je reste convaincu, que tout découle d’une mauvaise gestion politique, car nos politiciens, au lieu de regarder la réalité en face, ont regardés « arriver la crise » comme les vaches regardent passer un train, avec les tristes conséquences que sont les problèmes majeurs de la Belgique aujourd’hui.

 

swisspic20040429_4903550_2

 

A mes yeux, la réalité est que malgré la haute estime que ces politiciens ont d’eux même, ils sont en fait, totalement incompétents dans leurs domaines respectifs (à quelques exceptions).

L’actualité récente démontre ce fait avec une évidence accablante dans le domaine de la culture.

 

Alors, dans ces conditions, l’on peut dire sans vulgarité que :

« L’Etat Belge, représenté par ses divers ministres, pète plus haut que son cul !»

 

Alors, pour terminer, parlons football, car là au moins, l’on sait prendre les bonnes décisions dans l’intérêt du budget.

Lorsqu’une équipe ne donne pas de résultats, l’on attend pas des années pour en changer le « Staff » !

Alors pour la politique, inspirons nous du football, et en 2011, pensons cette fois ci, vraiment, au CHANGEMENT !

11:30 Écrit par L'Idiot dans Réflexions idiotes | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Continuez cher Ami La vulgarité n'a jamais tué personne, mais la mal gouvernance de nos politiciens risque d'être plus mortel que le virus A H1N1.
Au fait, je crois avoir retrouvé ce qui a couté la tête du blog de Liberté D'expression, repris semble-t-il par un autre blog:
http://pauvrebelgique.unblog.fr/2009/04/28/di-rupo-invite-van-cau-a-seffacer-au-profit-de-son-fils/
Ton post me fait penser à une petite histoire française qui s'appliquerait bien à notre politique belge:

C’est Dieu qui demande à Saint Pierre de descendre sur la terre afin de voir pourquoi tout va mal en Europe.
Saint Pierre arrive donc en Allemagne et rencontre Angela Merkel qui a les pieds dans la merde jusqu’au genoux et lui pose la question :
Comment ça va chez vous ?
Oh vous savez Saint Pierre, rien ne va plus, le secteur automobile est en crise, les banques nous coûtent des milliards d’euros pour les soutenir, l’emploi est en danger et le chômage en hausse permanent.
Ensuite il s’en va en Italie et rencontre Berlusconi qui est dans la merde jusqu’à la ceinture et lui demande :
Comment ça va chez vous?
Mon bon Saint Pierre, faites quelque chose pour moi et pour l’Italie, ma femme veut me quitter parce que je fricote avec une autre alors que je fais cela depuis des années et en plus on est envahi par des illégaux qui arrivent sur toutes nos plages italiennes.
Pour sa troisième étape, Saint Pierre part pour la France et rencontre Nicolas Sarkozy tout souriant et lui dit :
Ah au moins ici vous n’êtes pas dans la merde!
Oh que si mon bon Saint Pierre.
Mais, mais, je reviens d’Allemagne et Merkel est dans la merde jusqu’au genoux, en Italie Berlusconi est dans la merde jusqu’à la ceinture et vous…
Sarkozy le coupe aussitôt:
Oui mais moi je suis debout sur les épaules de François Fillon qui est dans la merde jusqu’au dessus de la tête.
Moralité.
Plus on a du pouvoir, moins l’intérêt des citoyens est pris en compte.


Écrit par : LE DENONCIATEUR 2 | 20/07/2009

Trop pressé.. Lisez: plus mortelle que...

Écrit par : LE DENONCIATEUR 2 | 20/07/2009

bonsoir pas vulgaire du tout,
oui et je pense qu'il a le cul assez bas donc ça doit vite faire des étincelles voir une solide explosion !! hmmh oui bon okKKKKK

je me fais petite bonne soirée
bisous

Écrit par : nays | 20/07/2009

Les commentaires sont fermés.